Des merveilleuses premières fois

premiersfois

J’ai une obsession avec les débuts, depuis que je suis petite. Je me souviens de ma première journée à l’école, la première écriture sur la feuille blanche. J’étais toujours surprise par la première page des cahiers, les premiers crayons à tailler. J’aimais le premier bouton de mon uniforme d’école. J’adorais l’odeur des nouveaux livres, avec l’encre presque fraiche sous mes doigts. J’aimais enlever les sceaux de mes articles scolaires, les examiner, les explorer. J’ai une obsession pour la première gorgée de vin qui surprend les sens, la première bouchée qui explose dans ma bouche. Je fais des cercles, en faisant des acrobaties, avant d’entrer en scène…

J’adore les premiers contacts yeux-à-yeux, radiographiques, quand on essaie de se parler, de s’approcher furtivement. J’adore les premiers baisers, cette première exploration géographique du corps de l’autre, les premiers sourires. Je rêve toujours, enchantée par les premières paroles d’amour, les premiers soupirs oppressés, très personnels. Les premières chimères, les premiers regards rationnels, les premiers frissons surprenants qui s’amusent dans notre propre cerveau m’attirent .

Je suis excitée de savoir qu’il y aura toujours des débuts. Ce sont des exorcismes aux fins inévitables; ils sont une sorte de spirale éternelle où aucune chose ne se répète et continue simplement à croître et à se transformer. Parce que, finalement (et voici la contradiction à tout que je viens de dire), je suis très fatiguée d’interroger le destin, mais je veux le vivre et vous le raconter, comme si c’était un match de soccer. C’est comme cela que j’attends, dans la tranquillité . Alors, quand quelque chose m’arrive, c’est toujours une heureuse nouveauté pour moi. Donc, vous devez savoir que mon grand amour est la feuille vierge, celle que je remplis aujourd’hui pour que vous me lisiez, dans un acte d’innocente obscénité. Et voici que tout cela commence, encore une fois. Bienvenue.

Source: Journal La República – Pérou (espagnol)

Publiée le 1 septembre 2013

Agregue un comentario